Accueil La commune Historique Fine de Faugères, appellation depuis 1948

Fine de Faugères, appellation depuis 1948

 

C'est la première eau-de-vie réglementée du Languedoc et surtout la seule distillée grâce à un alambic charentais, dit "à repasse". Ces règles sont intéressantes parce qu’elles ressemblent fort à celles d’une autre appellation fameuse : Cognac !

 

La première distillation, faite par la famille Noël Salles, date de 1852. La production fut abandonnée puis reprise donc dans les années 50.

 

A cette époque, un groupe de Défense de l’Appellation de Faugères se forme (qui comprendra Le Roy futur directeur de l’INAO) et travaille à la reconnaissance de cette eau-de-vie. Cette démarche aboutira le 19 mars 1948 à la publication du décret définissant les règles de fabrication.

Déclarée appellation d’origine réglementée, sous le nom de Fine de Faugères, elle précède de peu le décret en VDQS des vins tranquilles.

Aujourd’hui une dizaine de vignerons en produisent 40 hectolitres. C'est Mathieu Frécon, bouilleur ambulant, et par ailleurs musicien, qui se déplace sur l’aire d’appellation durant la campagne de distillation.

Les vins doivent êtres récoltés, vinifiés et distillés dans l’aire de l’appellation. Les différents cépages utilisés actuellement dans le Faugères furent à peu près tous testés : Grenache, Syrah, Carignan, Cinsault, Mourvèdre, Terret, …

Certains vins étaient jeunes, d’autres vieux, rouges, rosés, ou blancs, vinifiés comme tels (et non préparés spécifiquement pour la chauffe) avec des arômes épanouis et des degrés relativement importants (11° à 15°). Les barriques d’âges et d’origines différentes ont également été utilisées.

Des dégustations régulières sont  organisées à Faugères qui permettent d’évaluer l’importance de chaque paramètre, et d’améliorer chaque année la technique de cette tradition naissante. (extrait du livre L’Alambic de Matthieu Frécom)

Le vin distillé doit vieillir au minimum 5 années en fût. Le réglage est effectué autour de 40 degrés avec une eau locale (Mont Roucou) à la fin de l'élevage.

En dégustation, c'est une eau-de-vie dotée d'un joli caractère, suave et élégante.
Faugères a cet atout sur le reste de la région : un terroir homogène de schiste qui donne des eaux-de-vie souples et douces (dixit le bouilleur de cru !)

 


Association de Défense des Producteurs et Distillateurs d’Eau de Vie de Faugères
Président : Jean-Luc Saur
Syndicat de l’appellation Faugères, 4, rue de la Poste – 34 600 Faugères